Nos engagements environnementaux

Boucle locale vertueuse : la méthanisation permet la valorisation des productions végétales non valorisées et des déchets organiques des entreprises pour en faire de l’énergie verte et des amendements locaux.

L’efficacité énergétique du procédé est de 90 %, 10% de l’énergie était destinée aux besoins autonomes du process, notamment d’hygiénisation des biodéchets. La solution de méthanisation étudiée permettra au territoire d’économiser plus de 10 000 tonnes d’émissions de CO2 chaque année.

Le projet vise la production de près de 30 GWh de gaz renouvelable par an, soit la consommation de 2440 foyers en équivalence. Il alimentera l’agglomération d’Angoulême en gaz pour 20% à l’année environ.

La logistique induite par le projet mobilisera des poids-lourds, camions à fonds mouvants pour les matières solides et citerniers pour les matières liquides. Des cahiers des charges rigoureux sur les conditions de transport seront mis en place, notamment un transit exclusif par la future N141 vers le site. Les agriculteurs n’auront pas un accès au site et des plateformes de dispatching des digestats et de mobilisation des biomasses seront installées aux 4 coins du territoire agricole concerné (Rouillac, Ruelle, Dirac, Roullet).

L’épandage des digestats respectera un plan d’épandage qui sera finement étudié en 2018. Des accords sont à l’étude pour normaliser une partie des digestats solides par compostage sans boues de station à destinations des agriculteurs sous contrats de production de blé panifiable. Apporter de la matière organique aux sols charentais est un enjeu-clé qui mobilise les agriculteurs pour pérenniser leurs productions, dans un grand respect de l’environnement et la recherche de techniques toujours plus performantes. La méthanisation apporte cette matière organique en remplacement des fumiers d’élevages disparus.

Nos engagements économiques

Le projet de méthanisation territoriale aborde une forte dimension économique :

  • C’est un projet privé, il est structurellement rentable pour obtenir des financements bancaires, les aides publiques sécurisent les projets, proportionnellement moins sur ce type de projets qui doivent être plus autoportants
  • Il dynamise un tissu d’activités comme cela a le cas sur d’autres opérations (voir liens) en créant des services nouveaux et rendant durable le tri à la source des gros producteurs de déchets organiques
  • Une opération de 9 à 10 millions d’euros impactera forcément le tissu d’entreprises locales pour la construction et la maintenance de l’unité (électricien, maçon, soudeurs)
  • Son capital est ouvert : nous réservons plus de 50% du capital aux acteurs économiques du territoire ; à ce titre, la SEM Territoires Charente participe au développement du projet.
  • C’est enfin 90 000 e environ de taxes locales nouvelles pour le territoire.

Nos engagements sociétaux

Le projet de méthanisation territoriale aborde enfin une dimension sociétale :

  • Il crée des emplois directs car l’installation n’est pas existante ; ce sont des emplois qualifiés et d’avenir : nous ne recrutons que des jeunes pour compléter nos équipes dans ces métiers
  • Lorsque la maturité du projet le permettra, un plan de financement participatif sera proposé ; en attendant, tout citoyen désireux d’investir pour faire réussir le projet peut se rapprocher de Charente Nature, qui étudie avec Cirena un montage de participation citoyenne.
  • Notre engagement le plus sincère est de pouvoir tenir compte des propositions constructives pour faire de ce projet un projet du territoire : suggestions sur les formes et paysages, jury de nez, actions de sensibilisation au tri et à la réduction des volumes… sont autant de chantiers pour accueillir le projet dans la transition énergétique souhaitée par tous.

Une question sur le projet ? Une remarque ?

MethAngoumois, une unité de méthanisation territoriale à l’écoute de vos besoins